Sécurisation des parcours dans l’ESS

ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Prévenir l’inaptitude et favoriser la mobilité professionnelle dans les métiers d'aide à domicile, d'aide-soignant, et d'aide médico-psychologique 

La CRESS Bourgogne et le GIP CREATIV' se sont associés pour mener une gestion prévisionnelle territorialisée des emplois et des compétences dans l'ESS en Côte-d'Or. Les constats réalisés lors du diagnostic partagé ont révélé qu'il existait un réel besoin de travailler sur la sécurisation des parcours professionnels dans le champ de l'action sociale et de la santé. En effet, des problématiques de pénibilité et d'usure au travail ont été identifiées dans les métiers d'aide à domicile, d'aide-soignant, et d'aide médico-psychologique.

Face à cette problématique, le GIP CREATIV' et la CRESS Bourgogne ont proposé de monter une action expérimentale, dans l’ESS, visant à :

  • Agir en prévention en faisant changer les pratiques au sein des établissements concernés puis en modélisant et essaimant les bonnes pratiques sur l’ensemble du territoire,
  • Sécuriser les parcours professionnels des salariés ayant des problématiques de santé et favoriser leur mobilité professionnelle,
  • Permettre une meilleure articulation de l’offre de services des différents partenaires impliqués…

La pénibilité et l’usure professionnelle, de quoi s’agit il ?

La pénibilité est le résultat de sollicitations PHYSIQUES et PSYCHIQUES de certaines formes d’activités professionnelles qui laissent des traces durable et identifiables sur la santé  des salariés. L’usure professionnelle est le résultat de la pénibilité au et du travail, subie et vécue par une personne au cours de sa vie professionnelle    .

Les enjeux autour de la pénibilité et de l’usure professionnelle sont les suivants:

  • Les entreprises sont confrontées à une augmentation de l’absentéisme, à une usure prématurée des salariés, une perte de savoir-faire, une diminution de la qualité et par conséquent à un risque de perte de clientèle. Elles font également face à des impacts financiers (augmentation des cotisations, coût des licenciements pour inaptitude…), des impacts sur les collectifs de travail et des difficultés à recruter.
  • Les salariés sont impactés dans leur santé physique et psychique, dans leur capacité à réaliser leurs tâches quotidiennes, dans leur vie sociale, familiale et financière. Ils risquent de perdre leur emploi (inaptitude) et d’être en grande difficulté pour se reconvertir et réinsérer. Ils sont menacés dans la possibilité d’arriver à l’âge de la retraite en bonne santé et avec un niveau de revenu suffisant.

Action collective sur la prévention de la pénibilité et la préservation des aptitudes

Un action collective a été menée par l’ARACT Bourgogne avec 6 établissements du secteur social et du secteur médico-social (la Mutualité Française, l’ADMR, Unidom, le Foyer les Eaux Vives, le MAS Croix Rouge et l’ACODEGE). L’objectif était de leur permettre de partager des repères, des méthodes et des outils pour mieux prévenir la pénibilité et l’inaptitude.

 

4 séances thématiques ont été réalisées de février à fin juin 2017 :

  • Séance 1 - 7 février : Pénibilité, usure professionnelle : des premiers signes à la mise en place d’une démarche de prévention (avec l’intervention du Docteur Charriau Coget – Médecin du travail AIST 21)
  • Séance 2 – 30 mars : Identification des sources de pénibilité via l’analyse du travail - Le lien entre sphère physique et sphère psychologique
  • Séance 3 – 11 mai :  Soutien, management et reconnaissance`
  • Séance 4  - 15 juin :  Anticipation et évolution des carrières professionnelles

Ces travaux ont donné lieu à un livrable qui permettra la diffusion des bonnes pratiques au sein des établissements partenaires :

Livrable Pénibilité, usure professionnelle dans le médico-social et les services à la personne, ARACT, sept 2017

Action de capitalisation et d’essaimage

Logo FactLe projet bénéficie d’un soutien du Fonds pour l’Amélioration des Conditions de Travail (FACT) dans le cadre d’une convention de deux ans (décembre 2016-novembre 2018) pour réaliser la capitalisation et l’essaimage des bonnes pratiques.

Ceci devrait :

Permettre l’appropriation des nouvelles pratiques RH à tous les échelons dans les établissements partenaires

Diffuser les bonnes pratiques auprès des autres établissements du secteur sanitaire et social et du secteur médico-social du territoire

Adapter et ancrer des nouveaux modes d’agir dans le fonctionnement du partenariat

Logo Direccte Bourgogne-Franche ComtéRépublique françaiseRégion Bourgogne-Franche ComtéLogo Fact

Les autres projets du LAB'Compétences